February 7, 2022

Le cercle vertueux vers la transition

Quentin Sannié
Fondateur

Construire de la connaissance démontrée pour changer les pratiques, générer un impact environnemental et le valoriser. C’est le cercle vertueux que Genesis met en mouvement. En croisant la notation avec les pratiques agricoles, Genesis permet d’identifier les bonnes et les mauvaises pratiques selon leur impact sur la santé des sols. Genesis génère de nouvelles connaissances qui, croisées avec les rendements agricoles, la profitabilité des exploitations ou la valeur nutritionnelle et organoleptique des récoltes, vont nourrir les décisions des acteurs sur toute la chaîne de valeur. 

Grâce à la notation, les acteurs du terrain (agriculteurs, conseillers, coopératives) peuvent enfin identifier factuellement et déployer en confiance les bonnes pratiques selon chaque contexte local. Le conseil agricole est mieux factualisé et valorisé.

Les industriels et coopératives y associent des incitations économiques, par exemple, dans des filières valorisées pour des denrées issues de sols en pleine santé.

Les assurances et les banques peuvent enrichir leurs produits et leurs scorings d’un indice de résilience ou de durabilité des activités de leurs clients et contribuer à favoriser la transition.

Genesis va aussi devenir une nouvelle référence pour la mesure et la certification des acteurs des crédits carbones et environnementaux. Genesis est la seule entreprise à proposer des notations de biodiversité et de pollution qui vont rapidement s’avérer indispensables au développement d’un marché de crédits carbones complets, valorisés et attractifs.

La finalité de Genesis est de mettre un coup d’arrêt à la destruction des ressources de la planète par le modèle agricole dominant, en fournissant aux acteurs des chaînes de valeur un outil technique, économique et marketing pour cette transition. La notation des sols est à la fois une solution, parce qu’elle éclaire la décision et permet de lui donner de la valeur. Elle est aussi une menace, face notamment à des pratiques généralisées de green-washing, car dès lors que le mesure de l’impact des pratiques est enfin possible, pourquoi ne pas l’utiliser ? Pourquoi ne pas changer dès lors que maintenant nous savons ou pouvoir savoir ?

L’agriculteur est le maillon indispensable du modèle de production agricole, et le plus important pour notre modèle puisqu’il exploite les sols que nous notons. Cependant, la charge de la notation peut difficilement leur incomber. Il est donc indispensable de trouver des leviers créatifs pour les rassembler et les aider à entrer dans ce dispositif. C’est pourquoi nous avons fait le choix de ne pas aborder les agriculteurs en direct, mais de passer systématiquement par des industriels (ou d’autres types d’acteurs) à même de nous donner un accès direct à de nombreux agriculteurs fournisseurs, clients ou partenaires.

De même, nous privilégions une approche de création de valeur pour les agriculteurs :

  • Donnant-donnant, en assurant la gratuité du service contre leur engagement à la transparence de leurs notations auprès de leurs clients ou partenaires.
  • Valeur ajoutée, en offrant l'accès à de nombreux leviers économiques (filières, crédits, services techniques et financiers) en lui demandant le moins de travail possible. 
  • Indépendance, en déconnectant le financement de la notation (assuré par Genesis) de la licence d’accès à l’information (souscrite par l’industriel).

D’ores et déjà, dans les premiers contrats signés, les agriculteurs sont recrutés par l’intermédiaire des clients, aujourd’hui coopératives, banques ou industriels. Le service est délivré gratuitement aux agriculteurs. Les informations sont délivrées aux clients à travers une plateforme SAAS qui propose plusieurs produits orientés vers les différents usages de la notation.

Tous les articles

Derniers articles

Prêt à évaluer votre impact ?
Démarrez votre projet maintenant.
Logo Genesis