January 27, 2022

Pourquoi noter les sols ?

Quentin Sannié
Fondateur

Imaginons quelque chose de très simple et de très évident qui ait le pouvoir de changer l’impact de l’agriculture sur l’environnement, qui fasse que tous les acteurs changent leur façon de décider, qui crée massivement une valeur économique désormais alignée sur la valeur environnementale. Tel est le projet que Genesis a engagé depuis 3 ans.

L'invention des agences de notations

C’est face à la multiplication des faillites et des crises financières  qu’au cours du XIXème siècle, les premières agences de notation financières ont été inventées. Elles sont venues répondre à l’inquiétude croissante des créanciers et à la difficulté des entreprises saines à se démarquer des emprunteurs douteux. Aujourd’hui toutes les entreprises, mais aussi les états sont notés par le système bancaire et par les agences de notation internationales.

Le risque avéré de dégradation des sols

C’est pour répondre au risque avéré de dégradation des sols que GENESIS a été créée. Désormais, selon la FAO, entre 30 et 60% des sols agricoles mondiaux sont abîmés ou très abîmés par les pratiques agricoles partout sur la planète. Donc, de l’agriculteur au consommateur en passant par les coopératives, industriels et financiers, il y a un risque avéré de déployer des pratiques délétères, de les financer ou d’acheter des produits en provenance de sols abîmés, pollués. 

La notation permet enfin de prendre des décisions éclairées, valorise les récoltes issues de sols en bonne santé, et incite les autres à surveiller et améliorer leur impact. Progressivement, la notation pourrait devenir une obligation commerciale, voire légale, comme cela se profile pour les transactions de terres agricoles dans l’Union Européenne. 

L’agriculture est une partie du problème environnemental, et, à condition de changer les modes de décision, elle fait aussi clairement partie de la solution.

Tous les articles

Derniers articles

Prêt à évaluer votre impact ?
Démarrez votre projet maintenant.
Logo Genesis